L’essai du Tirasemtiv a débute en France

CYTOKINETICSUn essai clinique de Phase 3 visant à évaluer les effets de Tirasemtiv versus placebo sur la capacité vitale lente (SVC) et sur d’autres mesures de la fonction respiratoire chez les patients atteints de la maladie de Charcot a débuté  en France.

« De nombreuses décisions cliniques clé dépendent de la fonction respiratoire du patient, comme mesurée par la capacité vitale. Cet essai clinique déterminera l’impact que Tirasemtiv pourrait avoir sur cette mesure critique et d’autres mesures cliniquement significatives de la fonction respiratoire, ainsi que sur la force musculaire et la performance chez les patients atteints de la SLA. » a déclaré Jeremy Shefner, M.D., Ph.D., investigateur principal de vitality-ALS, professeur et président de neurologie à l’Institut Neurologique de Barrow et professeur et président exécutif de neurologie à l’Université d’Arizona, Phoenix.

C’est un essai multinational, randomisé, en double-aveugle, contrôlé contre placebo qui voudrait inclure 600 patients atteints de la SLA diagnostiqué comme possible, probable ou certaine, au cours des derniers 24 mois et avec un pourcentage de SVC prévue de base de ≥ 70 %. Les patients peuvent être inclus qu’ils soient sur la thérapie riluzole ou non. Le critère d’évaluation principal de l’essai permettra d’évaluer le changement vis-à-vis de la SVC de base, à évaluer après 24 semaines de traitement en double-aveugle, contrôlé contre placebo.

600 patients sont intégrés dans le monde  à cet essai  Il mobilise 75  hôpitaux dont :

  • CHU de Limoges
  • CHU de Montpelllier
  • CHU de Tours
  • CHU de Marseille
  • CHU de Lille
  • Hôpital de la Salpêtrière, Paris

Pour en savoir plus attention en anglais 

 

 

 

 

Posted in La recherche !.

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d’apparaître.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.