Participez au développement d’une interface cerveau ordinateur

Participez au développement d’une interface cerveau ordinateur pour permettre aux malades enfermés dans leur corps de communiquer ..

Nous sommes tous mobilisés pour la recherche clinique pour un traitement, mais nous devons aussi nous mobiliser pour la recherche technologique afin de permettre à des malades de rester en « communication » avec leur entourage.
C’est pour cette raison que  je soutiens la recherche  Interface Cerveau-Machine*
 *Une interface cerveau-machine  (ICM ou BCI en anglais) désigne un système de liaison directe entre un cerveau et un ordinateur, permettant à un individu de communiquer avec son environnement sans passer par l’action des nerfs périphériques et des muscles.

Comme vous avez déjà pu le lire dans la presse, notre ami Damien Perrier expérimente depuis un an un système d’Interface Cerveau-Machine pour permettre aux malades d’écrire par la pensée. ( Figaro santé, 01 net journal sur l’informatique, Handicap.fr, Le Dauphiné Libéré, …)

http://sante.lefigaro.fr/actualite/2016/10/14/25524-paralyse-il-ecrit-par-pensee
Cette Interface Cerveau-Machine a été développé par Maureen Clerc, polytechnicienne et directrice de recherche à L’INRIA.
En partie grâce à Damien et l’impulsion de Violaine Guy, elle souhaite mettre à disposition en open source (libre donc gratuit) au domicile des malades cette interface cerveau-machine au plus vite !
Pour rendre cela possible, avec l’accord de Maureen Clerc, de Violaine Guy (Ergothérapeute au centre SLA de Nice à l’origine de l’essai clinique sur le sujet et  co-administratrice de cet appel aux dons) et  de Damien Perrier, nous lançons  opération de crowdfunding  pour aider au financement  pour la mise au point de cet Interface Cerveau-Machine accessible par tous les malades à leur domicile.

PARTICIPEZ AU FINANCEMENT DE CETTE INTERFACE CERVEAU MACHINE

Posted in La recherche !, Nous avons besoin de vous !.

One Comment

  1. Bonsoir
    Francis (apf ain-rhone) j’ai suivi de loin les projets au hacking health Lyon en novembre en particuliers les projets de tableaux de communication (un avec openvibe suivi par les étudiants de l’ENS Lyon) et l’autre a destination d’etablissements pour sourds et muets. Le premier est une opportunité pour proposer a un groupe universitaire d’y réfléchir et de collaborer au projet open source. Je leur ai montre l’article de l’apf sur Damien . cela devrait les dynamiser d’associer a leur travail le cas concret de Damien. Se rapprocher de l’école.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.