Une société biopharmaceutique se mobilise pour la SLA

GeNeuro : signe un accord de recherche avec le NIH américain pour développer un nouveau traitement par anticorps contre la maladie de Charcot

  • Ce partenariat concerne des anticorps ciblant les HERV-K, une cause potentielle de la maladie de Charcot, ou sclérose latérale amyotrophique (SLA)

Regulatory News:

GeNeuro (Paris:GNRO) (Euronext Paris : CH0308403085 – GNRO), société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurologiques et les maladies auto-immunes, en particulier la sclérose en plaques (SEP), annonce aujourd’hui la signature d’un accord de coopération en matière de recherche et développement (CRADA) avec le NINDS (National Institute of Neurological Disorders and Stroke), un organisme faisant partie du NIH (National Institutes of Health) aux États-Unis, pour développer de nouveaux anticorps destinés au traitement de la maladie de Charcot, ou sclérose latérale amyotrophique (SLA). Les travaux évalueront la capacité de ces anticorps à neutraliser un facteur potentiellement responsable de la SLA, la protéine d’enveloppe du HERV-K, une famille de rétrovirus endogènes humains (Human Endogenous Retroviruses, ou « HERV »).

Selon les termes de l’accord, GeNeuro fournira des anticorps conçus pour bloquer l’activité de la protéine d’enveloppe de HERV-K. Les chercheurs du NINDS testeront ces candidats anticorps dans des modèles cellulaires et animaux de SLA associée au HERV-K, avec pour objectif d’établir une preuve de concept préclinique pour cette nouvelle approche thérapeutique ciblant la pathogénie de la SLA.

lire la suite de l’article  : GeNeuro : signe un accord de recherche avec le NIH américain pour développer un nouveau traitement par anticorps contre la maladie de Charcot

Posted in La recherche !.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.