Dr Th Soisson neurologue vous répond

faq-463345_1280Dr Th.Soisson  est  neurologue. Il voit beaucoup de patients atteints de sclérose en plaque. Pour répondre aux interrogations  de ses patients, il a fait un site d’information sur lequel les patients peuvent lui poser des questions.

Un jour l’un de ses patients atteints de la Maladie de Charcot , lui a dit qu’il était jaloux, car il aurait pu faire un site sur la SLA . Il lui avait promis de le faire, il s’est exécuté.

Aujourd’hui il anime  4 sites

Un site sur la Sclérose en plaques   ainsi qu’un forum
Un site sur la maladie de Parkinson
Un site sur la maladie de Charcot

« Si un patient veut  poser une question médicale, je lui répondrai » Dr Th Soisson.

Vous souhaitez lui poser  une question Posez votre question  je lui adresserai   et vous retournerai la réponse.

Les différentes questions et réponses du Th Soisson  nous permettrons  de créer une liste des questions les plus fréquentes  et de la publier avec les réponses de Dr Th. Soisson

6 Comments

  1. Bonjour,
    J ai perdu mon papa de la SLA le 17mars, il a énormément souffert. Nous avons demandé à l’aider à partir.
    Je suis outrée de la façon dont lui a été annoncé à la maladie par le neurologue 5 mois auparavant c est inhumain. Faites bouger les choses apprenez leur l empathie, la considération, je suis en colère du desarroi de mon papa face à cette annonce, je dirai la même chose du corps médical qui nous prenez pas au sérieux lorsque nous avons dû amener notre papa aux urgences face à un problème respiratoire grave ils voulaient nous renvoyer à la maison. 10 jours plus tard et 2 hôpitaux différents mon papa nous a quitté… Des perfs de doliprane alors qu il aurait eu besoin de morphine. Mon chagrin est tel que la colère prends le dessus, se sentir impuissant face à la détresse de note papa…

  2. C’est si triste de vous lire, vous avez été mal dirigez, j’ai perdu ma tata en décembre de cette maladie, c’est vraiment une maladie horrible…Ils sont prisonniers dans leurs corps..Elle a demandé à partir..Mais les docteurs lui disaient qu’il n’avaient pas le droit mais ‘qu’ils ne la laisserai pas souffrir…Elle a été mise sous morphine rapidement, appareil respiratoire..Je l’ai accompagnée jusqu’au bout et j’aurai aimé abréger ses souffrances…Ne plus pouvoir respirer seule et surtout ne plus pouvoir parler…J’ai toujours communiqué avec elle nous nous comprenions…Votre papa aurait du être mieux soigné et pris au sérieux…Je suis désolé et j’espère que la médecine va vite avancer et le personnel plus former à cette maladie…Bon courage.

  3. Bonjour,

    existe t-il une equipe de medecins plus humains dans leur approche que l’équipe de la Salpêtrière sur Paris?

    Un oncle est tombé malade il ya plus de 3 ans : en plus de la maladie qui apporte son lot de souffrance pour le malade et l’entourage, il a fallu affronter le corps médical très limite, poussant à la dépression lorsque le patient se bat non pas pour gagner sur la maladie mais pour son entourage, sa dignité….

    L’approche à l’etranger est bien différente, reposant sur l’empathie. Le minimum qui serait à apporter à la famille face à un tel drame.

    Aujourd’hui une autre personne de la famille est malade. Le 1er RV dans cet hopital a été desastreux comme nous le craignions.

    Les enfants et l’époux du second malade ont décidé de ne rien dire au malade au sujet de sa maladie, vu le choc provoqué par le 1er membre de la famille atteint. Quand on connait l’issue fatale pourquoi est-il indispensable de le dire à un malade très entouré par sa famille. Celle-ci se bat pour préserver la personne, lui donner un peu de joie de vivre et un médecin décide que le malade doit savoir qu’il est incurable, peu importe les effets sur son moral provoqué par cette approche.

    Or le médecin a à peine accepté le 1er rv et annonce lui dire la prochaine fois.

    Pourquoi vouloir ajouter à la difficulté que vit le malade, une telle souffrance. Savoir qu’on a la même maladie qu’un parent qui a souffert durant des mois à petit feu, c’est pousser au suicide sauf que le malade n’a même plus la force de l’envisager.

    Alors, si vous connaissez un service neurologie ou pneumologie plus humain, faites-le moi savoir s’il vous plait, c’est le minimum que l’on puisse apporter à de tels malades.

  4. J ai un membre de la famille tres jeune ,c ‘est une femme marié avec enfant. touchée récament par la maladie SLA , en algerie ce médicament le teglutik 5mg/ml.il n’ est existe plus dans le marche pharmaceutique algérienne.elle est actuellement en france pour faire des soigns.
    Comment faire pour bénéficier de l’aide de cette association,et merci.

  5. Franchement NABOU, je comprends
    mais je comprends aussi que nous avons tous le droit de savoir ce qui se passe avec nous

    mon oncle décédé par la maladie, 5 ans après, mon père décédé aussi diagnostiqué et mon frère a voulu caché cette information sur lui or j’étais complétement contre. par chance, mon père a regardé le médicament et a compris seul c’est quoi sa maladie

    moi même je pense maintenant avoir des symptômes très précoces mais je n’accepterai en aucun cas qu’on décide de me cacher une chose pareil mais bien plus, je serai la seule à le savoir sans le partager qu’avec mon mari vu qu’il vont découvrir le malheur qui nous attend tous, une chance sur deux pour chacun des enfants d’une personne atteinte de la SLA familiale

    en fin de compte, on va tous mourir un jour, c’est triste mais le mieux est de le savoir pour profiter au max tant qu’on marche encore

  6. Bonjour,
    Je me joins à toutes les personnes qui réclame la façon d’annocer de telle maladie(SLA).ça tue tte la famille et non pas un membre.
    Ma question et de savoir comment peut on etre sur qu’on est atteint de la maladie de charcot ?surtout que le diagnostic est basé sur des analyse et des radios qui écarte seulement d’autre probalités.
    On soupçone la maladie de charcot chez mon pére ,qui,un jour aprés une forte intoxication (traitée logiquement le jour même )se retrouve avec un grand probléme d’articulation et de grand difficultés pou avaler.et une paralysie au pied droit.suite à celà un neurologue confirme que c est due juste à une dépression nerveuse 3mois de traitement l état de mon pére ne cesse de s aggraver surtout au niveau de la gorge.c là ou on décide qu il fasse un EMG.suite au quel on nous dit qu il est atteint de la SLA.comment peut on etre sur??

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.